La manifestation organisée ce vendredi 15 mars par le jeune collectif de la Mobilisation Étudiante pour le Climat – Reims, est annoncée comme une marche pacifique et encadrée par les forces de l’ordre. Au départ de la Cathédrale de Reims à 13h30 pour une marche d’à peu près 1h30, elle se terminera place d’Erlon. Pour avoir plus d’informations sur l’envers du décor, Harold, étudiant en première année dans le programme Euraf (et accessoirement l’un des membres fondateurs du collectif), nous a donné quelques informations supplémentaires à propos de l’organisation, des objectifs et des revendications du groupe.

De façon assez raccourcie, le groupe a été fondé de façon « officieuse » il y a en deçà d’un mois par des sciencepistes pour créer un mouvement militant et politique pour la protection de l’environnement sur le campus. En effet, en réaction aux grèves belges et à l’inaction rémoise quant à la cause environnementale, le collectif s’est mobilisé pour organiser une manifestation ce vendredi 15 mars, à l’occasion de la journée internationale de grève pour le climat.

Le groupe est un collectif participatif, qui a comme objectif premier de permettre aux étudiants de manifester et d’avoir des revendications politiques sans pour autant être partisans. Le second objectif est de donner une vision écologique radicale, c’est-à-dire qui ose prôner les valeurs telles que la décroissance, l’égalitarisme, la critique du capitalisme et la démocratie directe (principe fondateur sur lequel a été voté toutes les revendications de manière unanime).

Pour ce qui est de la communication, il existe un groupe Facebook que chacun est invité à rejoindre (https://www.facebook.com/groups/331926887530554/) pour avoir les informations en temps et en heure. De plus, un atelier « fabrication de pancartes » aura lieu vendredi matin au sein de Sciences Po pour que nous puissions, par la suite, faire un départ rassemblé vers le point de rendez-vous. Nous avons remarqué un certain enthousiasme de la part des étudiants de faire partie du mouvement, mais aussi de la part du groupe d’inclure un maximum de personnes. Ainsi, tous les étudiants rémois sont invités à rejoindre le collectif (collégiens, lycéens, étudiants dans le supérieur) pour que ce mouvement prenne l’ampleur qui lui est dû.

Vous l’aurez compris, la manifestation prévue ce vendredi dépasse le simple statut de la cité de Reims, puisqu’elle s’insère dans un mouvement international extrêmement important. Votre contribution à cette grève précède le simple cadre de notre institut et nous espérons vous y voir nombreux.

 

Cover picture by: Clémentine Mariani @The Sundial Press

Leave a Reply