HomepageTravelUncategorized

Moraira, Mi Querida

By November 18, 2019 No Comments

Juliette Laffont

 

Envie de prendre le large, de s’émerveiller devant d’étonnants paysages, aux couleurs vives sans cesse mouvantes, superposées telles une toile idyllique, dans un environnement mêlant végétation luxuriante et vue sur la mer Méditerranée?

Je vous emmène visiter un petit village qui m’est cher, à mi-chemin entre Valence et Alicante, sur la Costa Blanca espagnole: Moraira. 

Un somptueux promontoire, El Peñon de Ifach, s’élève en pleine mer, tel un monument érigé pour agrémenter un décor déjà splendide.

Si l’envie vous prend d’accompagner votre tourisme de sol y playa de quelques escapades sportives, une possibilité s’offre à vous: escalader le rocher, crapahuter pendant deux ou trois heures, selon votre rythme, afin d’atteindre le sommet situé à 332 mètres d’altitude, pour surplomber ainsi la Costa Blanca. 

Une vue imprenable associée aux cris des mouettes espagnoles constitueront sans aucun doute la récompense suprême de l’effort physique consenti.

Attention cependant si vous avez le vertige, malgré les nombreuses rampes prévues pour rassurer les randonneurs, privilégiez plutôt la randonnée côtière, El Paséo Ecologico, qui relie les nombreuses criques situées entre Moraira et Calpe. 

A Moraira, petit paradis pourtant méconnu du plus grand nombre, vous ne serez jamais à court d’occupations. 

Source de la photo: La Cocina de Frabisa

Outre l’offre culturelle vaste de la région environnante, en passant du vieux centre historique de Valence à celui d’Alicante, vous serez également surpris par la qualité et la variété de l’offre culinaire. Dans les divers restaurants ou les plus simples chiringuitos en bord de mer, vous pourrez déguster sans modération des tapas en tous genres (croquetas, chipirones, queso manchego, pulpo a la gallega, jamón ibérico, gambas al ajillo, pan con tomate y aïoli, gazpacho…) ou partager un moment convivial autour d’une paëlla valencienne. Un conseil, ne vous laissez pas intimider par les apparences… le arroz negro, teinté à l’encre de sèche, mérite amplement d’être goûté!

Pour les amateurs de boissons alcoolisées, vous pourrez abuser de sangrias ou siroter un cocktail sur le vieux port en admirant le coucher du soleil (cocktails qui, soit dit en passant, sont meilleur marché qu’à Reims ☺️).

Enfin, le soleil vous dorera suffisamment pour reprendre quelques couleurs et faire le plein de vitamines, utiles pour affronter les semaines de dur labeur à Sciences Po. Sans oublier l’accueil chaleureux et l’ambiance festive qui vous laisseront repartir la tête remplie de souvenirs impérissables…

 

Similar posts by this author:

The Sundial Press

The Sundial Press

The Sundial Press is the student-directed media outlet of Sciences Po Campus of Reims. It publishes editions in print and online. Originally started as a group project when the campus of Reims was founded in 2011, it has become a newspaper covering all aspects of student life at Sciences Po and in Reims as well as the global issues that impact the university’s international student body.

Leave a Reply