HomepageTravel

11 raisons de (re)découvrir le Pays Basque

By March 18, 2020 No Comments

Le Pays Basque est une région magnifique, qui vaut vraiment le détour. De nombreuses personnalités, allant d’Edmond Rostand à Charlie Chaplin, en passant par Napoléon III et l’impératrice Eugénie et bien d’autres encore… ont déjà été séduites par ce petit bout de terre coincé entre les Pyrénées et l’Atlantique, à la frontière espagnole, et à l’identité bien prononcée. Vous êtes perplexe ? Voici 11 raisons qui devraient (achever de) vous convaincre!


 

  • Sa côte : 

 

Façonnée par les vagues puissantes qui font son attrait pour les surfeurs, ouverte sur l’immensité de l’Atlantique, parsemée de superbes villas surplombant l’océan, la côte Basque est splendide. Ses paysages grandioses alternent entre falaises en biseaux, baies protégées, rochers épars et longues plages de sable.

 

  • Ses plages :

 

Il y en a pour tous les goûts : tout en longueur, la plage d’Anglet est idéale pour les promeneurs ; secouées par les vagues, celles de Bidart et de Biarritz raviront les surfeurs ou simplement ceux qui aiment jouer dans les remous ; tandis que celle de la baie de Saint-Jean-de-Luz, protégée par ses digues et aménagée de multiples installations – plongeoirs, terrains de volley, clubs et jeux pour enfants – est parfaitement adaptée aux familles. 

 

 

  • Ses villes et villages :

 

Entre Biarritz la cossue, Bayonne la fêtarde, Saint-Jean-de-Luz l’historique, Saint-Jean-Pied-de-Port la charmante (classée parmi les plus beaux villages de France), Espelette la singulière avec ses rangées de piments qui sèchent au soleil, suspendus aux façades des maisons, le visiteur n’a que l’embarras du choix. 

 

 

  • Ses points de vue/panoramas :

 

Le sentier littoral offre, tout au long de son parcours, de magnifiques points de vue sur la côte. En prenant un peu de hauteur, en montant au sommet de la Rhune ou du massif des Trois Couronnes, vous aurez une vue panoramique s’étirant de Biarritz à Saint-Sébastien, du Pays Basque français au Pays Basque espagnol. Depuis la côte, notamment sur la colline de Sainte-Barbe à Saint-Jean-de-Luz, vous profiterez également de très belles vues sur ces sommets dont les silhouettes, aisément reconnaissables, se détachent sur le ciel bleu, au-dessus de l’océan.

 

 

  • Ses promenades :

 

Le Pays Basque offre de nombreuses opportunités de charmantes promenades. Imprégné.e.s de la douceur de vivre qui émane des cités basques, prenez le temps de flâner dans les centres-villes au hasard des petites ruelles, levez la tête pour admirer l’architecture et les bâtiments historiques. Les amateurs de nature, quant à eux, pourront profiter de magnifiques panoramas tout au long des 54 kilomètres du sentier littoral. Dans le palmarès des plus belles balades figure sans aucun doute la promenade qui va du Phare jusqu’au Rocher de la Vierge, à Biarritz, notamment au coucher du soleil – coucher de soleil que les bancs, disposés tout le long du parcours, vous invitent à prendre le temps d’admirer. Enfin, les Pyrénées toutes proches, offrent une multitude de possibilités de randonnées plus ou moins longues/sportives, et toutes plus belles les unes que les autres.

 

 

  • Sa proximité avec l’Espagne :

 

Profitez de votre séjour dans le Pays Basque français pour découvrir son voisin espagnol. Vous pourrez, par exemple, prendre le bateau à Hendaye pour visiter Fontarrabie de l’autre côté de la Bidassoa, vous balader dans la ville et déguster des tapas ou bien encore faire une escapade à la journée à Saint-Sébastien ou à Bilbao pour visiter le Musée Guggenheim. 

 

 

  • Son architecture :

 

Les maisons basques ont fière allure : élégantes avec leurs colombages, ces grandes bâtisses aux boiseries rouges ou vertes – les couleurs du drapeau – possèdent un toit à deux versants asymétriques et de vastes porches d’entrée. L’exemple type de cette architecture basque est la superbe villa Arnaga à Cambo-les-Bains, construite par Edmond Rostand alors qu’il était venu dans la région soigner une pleurésie. 

La région recèle également de trésors de l’architecture Art Déco tels que les douanes à Bayonne, la Villa Leihorra à Ciboure, le casino municipal et le musée de la mer à Biarritz.

 

  • Sa gastronomie :

 

La cuisine basque est généreuse, ensoleillée, et diversifiée : alliant mer – thon, morue… – et montagne – fromages dont le fameux brebis Ossau-Iraty, charcuterie… – elle est parfois d’inspiration espagnole – piquillos, tapas… Le piment est l’ingrédient roi, on en trouve dans toutes les spécialités basques : poulet basquaise, axoa, piperade… ils en mettent même dans le chocolat, qui est une autre – surprenante – spécialité de la région !

Du côté des desserts, LA spécialité est le gâteau basque. A la crème ou à la cerise, il saura séduire les papilles des petits comme des grands ; vous en trouverez dans toutes les boulangeries-pâtisseries de la région mais les plus réputés sont ceux des maisons Pariès et Adam. 

 

 

  • Son arrière-pays :

 

Si la côte est magnifique, l’arrière-pays ne manque pas de charme. Loin de l’animation de la côte, vous découvrirez des villages plus discrets tels que Ainhoa, Cambo les Bains, Sare, La Bastide- Clairence… où vous pourrez mieux saisir et vous imprégner de l’âme basquaise. Promenez-vous dans les petits centres-villes, cherchez le fronton de pelote basque – il y en a toujours un ! – arpentez les rues plus calmes, et arrêtez vous dans les petits restaurants de village – dont certains, bien que perdus dans de tout petits villages au milieu de la montagne, cuisinent depuis plus de 50 ans, et dont le nom perdure, transmis de génération en génération – pour découvrir la cuisine traditionnelle et locale.

 

 

  • Ses fêtes :

 

Les fêtes du Pays Basque constituent une part importante voire sacrée de la culture basque, elles ont même été inscrites dans l’Inventaire du Patrimoine Culturel Immatériel Français. Chaque été, les fêtes de Bayonne attirent plus d’un million de personnes, ce qui en fait l’un des événements les plus importants de France. Les rues de la ville se remplissent alors pour 5 jours et 4 nuits de festayres qui, vêtus de blanc ainsi que d’un foulard et d’une ceinture rouges – c’est la tradition! – chantent, dansent, boivent, rient jusqu’à l’aube dans une atmosphère de liesse populaire. Du côté espagnol, les fêtes les plus fréquentées sont les Ferias de la San Fermin à Pampelune, souvent considérées comme la troisième fête la plus populaire au monde après le Carnaval de Rio et l’Oktoberfest de Munich. En 1932, c’est inspiré par la Feria de la San Fermin, qu’un groupe de copains a décidé de créer la première édition des fêtes de Bayonne. 

Pendant la période estivale, le Pays Basque tout entier est en fête, chaque ville/village organise ses propres festivités. Tout est prétexte à s’amuser ! Ainsi, à Saint-Jean-de-Luz, on célèbre début juillet la fête du thon et la nuit de la sardine, à Mauléon la fête de l’espadrille, à Espelette celle du piment…

 

 

  • Son offre en terme d’activités :

 

Le Pays Basque possède une diversité de paysages qui rend possible la pratique de nombreuses activités : activités nautiques – baignade, surf, paddle… – mais aussi de montagne – randonnées, escalade, visites de grottes, via ferrata, VTT… Vous pourrez aussi essayer des activités typiques de la région comme la pelote basque, la cesta punta ou la force basque. Enfin, le Pays Basque est un paradis pour les amateurs de photographie et de peinture, avec ses paysages très contrastés.

 

 

  • Son caractère/identité :

 

C’est bien connu, les Basques ont du caractère ! Ils sont fiers de leur terroir et ont de bonnes raisons de l’être. Le Pays Basque est une région avec une identité forte mais ambivalente : riche de son emplacement au croisement entre montagne et océan, entre Nive et Adour, entre France et Espagne, elle est aussi tiraillée entre appartenance et velléité d’indépendance, entre ouverture sur le monde et maintien de ses traditions, entre surf et pala. Les Basques sont très attachés à leur culture, à leur langue, l’Euskara, qui compte pas moins de 51 000 locuteurs en France, à leurs emblèmes – drapeau et croix basque – et à leurs traditions. Là-bas, on perpétue l’amour de la bonne chère, de la pelote et du ballon rond, on continue de fabriquer artisanalement les chisteras, les espadrilles et le linge basque.

Alors laissez vous tenter, prenez vos billets et partez à la découverte de cette région de caractère!

Other posts that may interest you:

Leave a Reply