HomepageTravel

Grève SNCF : ne laissez-pas vos weekends dérailler !

Par Amandine Hess

 

Camping sur l’île de Saaremaa, Estonie // Photo: Colin Walder

 

Les beaux jours arrivent et vous voulez échapper à la routine ?

Vous recherchez des randonnées plus excitantes que celles le long du canal, des explorations plus aventureuses qu’à la chapelle de Foujita, ou cherchez à vous perdre dans le dédale de rues autres que celles du Barbâtre et Gambetta.

Si cette liste non exhaustive de symptômes s’applique à vous, vous venez d’être dépisté positif du syndrome de Wanderlust. Le remède : prendre l’air. Alors les “samedis-bibli” on oublie.

Petit détail : le budget d’étudiant. Vous avez le choix entre :

  1. a) un aller-retour Paris-Reims
  2. b) 12 repas au Crous
  3. c) 114 cafés à la machine

Que faire ? Réduire son addiction à la caféine ou substituer son repas à un bol de pâtes ?

Nous avons d’autres solutions à vous proposer qui ne nécessitent pas de tels sacrifices.

“TGVmax l’abonnement pour voyager en toute liberté !” titre la SNCF.

Devenez Maxplorateurs et effectuez un max de voyages !

Le principe : voyager en illimité dans toute la France pour 79 euros par mois avec engagement minimum de 3 mois. Vous voyagez en deuxième classe hors-période de forte affluence, pouvez réserver votre ticket à partir de 30 jours avant le départ, annuler gratuitement jusqu’au départ du train et résilier après trois mois d’engagement. Sans résiliation, l’abonnement est fixé à douze mois reconductibles. Tous les trains ne sont pas éligibles : notez que l’abonnement ne donne pas accès à tous, et qu’un quota de places est attribué aux abonnés. Parfois, seul un horaire par jour est proposé pour un trajet. Aussi, mieux vaut-il être flexible.

De plus, vous avez la possibilité de réserver simultanément jusqu’à 6 voyages ; une réservation est automatiquement récupérée dès que l’un des voyages est effectué.

En conclusion, l’abonnement est amorti pour deux aller-retours mensuels à Paris, ou un plus long voyage par mois.

Il faut faire attention aux pénalités ! Si vous décidez de ne plus voyager, vous avez jusqu’à cinq heures avant le départ du train pour annuler votre réservation et la remettre à disposition des autres abonnés. Si vous oubliez de le faire, vous recevez un carton jaune. Au bout de deux cartons jaunes en 30 jours, vous recevez un carton rouge qui limite vos possibilités de réservations à une seule au lieu de six simultanées.

 

C’était compter sans la grève…

Les circulations ferroviaires seront perturbées douze jours par mois à partir du 2 Avril, ont annoncé les organisations syndicales. Abonnement ou pas, votre train risque d’être annulé. Si vous êtes déjà abonnés à TGVmax, la SNCF a décidé d’offrir l’abonnement du mois d’avril. Vous voyagez gratuitement au lieu des 79 euros mensuels. Le problème reste que les trains circulant seront bondés. Hors, l’abonnement à TGVmax garantit la possibilité de voyager “hors-période de forte affluence”. Aussi, les possibilités de trajets seront extrêmement limitées et risquent de se faire à des horaires contraignants.

Dans ces conditions, l’abonnement TGVmax n’est peut-être pas la meilleure solution pour une échappatoire de Reims.

 

D’autres solutions pour voyager à moindre coût ce trimestre

Premier réflexe : utiliser un comparateur de trajet en bus, train et avion tel que Goeuro.

Deuxième réflexe : planifier en avance pour profiter des meilleures promotions.

Troisième réflexe : être flexible et préférer voyager en semaine pour obtenir les meilleurs prix.

Quatrième réflexe : opter pour le covoiturage avec blablacar.

Cinquième réflexe : Se créer une Carte Jeune pour bénéficier de trajets en trains à prix réduits.

Sixième réflexe : “La France et l’Europe en bus à petits prix” avec Ouibus ou Flixbus à partir de Champagne-Ardennes ou Paris.

 

Alors, n’attendez plus ! La France et l’Europe sont accessibles géographiquement comme financièrement.

Leave a Reply